ACTUALITÉS DU GE64




De plus en plus de Français changent de carrière

Publié le 05 Jui 2019

80 % des jeunes âgés de 18 à 26 ans ont connu une transition professionnelle en 2018.

 

C’est une bonne nouvelle, à première vue. En 2018, un actif sur trois a connu une transition professionnelle, c’est-à-dire des réorientations ou des évolutions majeures de carrière, notamment vers d’autres métiers. Ils étaient un sur quatre auparavant.

«Cette évolution est liée aux mutations extrêmement profondes sur le marché du travail qui entraînent une évolution nécessaire des compétences. Par ailleurs, le cycle économique donne des perspectives: on enregistre 3,5 millions d’intentions de recrutement pour 2019!», analyse François Moreau, le président de LHH Altedia.

Toutefois, cette accélération ne signifie pas que tous les individus améliorent leur employabilité. Ces transitions peuvent aussi répondre à des besoins de très court terme des entreprises qui font face à des pénuries de main-d’œuvre. D’ailleurs, peu d’actifs ont conscience que 50 % des métiers devraient être transformés d’ici à 2030. Seuls 20 % des individus interrogés estiment que les évolutions technologiques auront un impact sur leur activité professionnelle, selon l’observatoire. «C’est très préoccupant. Il faut une sensibilisation des individus, et surtout des moins qualifiés, qui seront les premiers touchés, avertit François Moreau. Comme on ne connaît pas les métiers de demain, les individus doivent se former tout au long de leur vie.»

 

La simplification, en 2019, du compte personnel de formation (CPF, compte en ligne alimenté en euros pour se former) doit faciliter l’accès à la formation. Il reste à voir si cette réforme aura les effets escomptés…

 

Source : www.lefigaro.fr