ACTUALITÉS DU GE64




Pour soutenir l’emploi des jeunes, le Sénat défend une prime à l’embauche plus large

Publié le 23 Jui 2020

  Le Sénat se place du côté des personnes affectée par la crise due au Covid-19. Il a voté, dans la nuit de samedi à dimanche 19 juillet, une prime à l’embauche, notamment des jeunes, plus large que celle défendue par le gouvernement, ainsi qu’en faveur de « bons d’achat » pour les foyers modestes utilisables dans les secteurs du tourisme et des loisirs.  

 

Le premier dispositif propose aux entreprises de moins de 250 salariés une prime à l’embauche pour tout CDI ou CDD de plus de six mois, d’un montant de 4 000 euros maximum sur deux ans. Avec une majoration de 50 % pour l’embauche de jeunes de moins de 26 ans en sortie de formation initiale, soit 6 000 euros. Hormis pour les jeunes, pour lesquels il n’y aurait pas de plafond, le bénéfice d’une telle prime serait limité aux embauches de salariés percevant jusqu’à 1,6 fois le montant du smic.

Le second prévoit le financement de la protection sociale des jeunes qui auront commencé une formation en CFA entre le 1er août et le 31 décembre 2020 et qui n’auront pas signé de contrat d’apprentissage entre trois et six mois après le début de leur formation. Les sénateurs ont également adopté un amendement du gouvernement afin de financer le repas à un euro pour les étudiants boursiers.

 

En savoir +

 

Source : lemonde.fr